La presse parle de Joël Rigal

 

Avant tout, Joël Rigal réussit à rendre par une interprétation virile et puissante un Haydn déjà très proche de Beethoven mais aussi du Romantisme qui allait suivre :  Die Mittelbayerische Zeitung

 

Idéale élégance et verve incomparable. Le style fluide et sobre du pianiste [...] sert à merveille le génie viennois : La Montagne

 

Un disque simulant, rafraîchissant et enchanteur : Resmusica

 

Fluidité lyrique et tendre qui prend le temps de laisser respirer chaque phrase : Resmusica

 

On n'oubliera pas les fantaisies [en fa mineur de Schubert] de Pires et Sermet ou de Février et Tacchino mais Nadine Palmier et Joël Rigal les égalent sans peine : Repertoire

Paul Badura-Skoda donna une fabuleuse interprétation de la fantaisie en fa mineur de Schubert en duo avec Joël Rigal : Centre-France

On retrouvera ici l'osmose musicale, une perception fine et juste du style mozartien, un style servi avec rigueur, mesure et sobriété : Diapason

Style châtié, chic aussi, poésie également : Télérama

 

"Le Clavier bien partagé", excellent ouvrage pédagogique : Le Monde de la Musique

 

Surtout, on apprécie un jeu d’une belle rigueur et d’une grande simplicité, qui ne force jamais la nature des instruments [anciens] : Resmusica